Qui sommes-nous ?

Créé en 1975 par Milena Salvini et Roger Filipuzzi, pluriculturel et polyvalent, le Centre Mandapa (Association 1901) offre un large panorama de spectacles du monde (musiques, danses, contes), dans leurs formes traditionnelles et ouvertes sur la création.

Depuis 1978, outre sa programmation régulière de 200 spectacles du monde par an (dont plus de 50 concerts), le Centre Mandapa a ponctué son histoire d’événements culturels majeurs : première venue en Europe de spectacles traditionnels de l’Inde et tournées internationales, en particulier : le théâtre-dansé KATHAKALI en 1979, 2003, 2006, l’art martial KALARIPPAYAT en 1982, le théâtre sanskrit KUTIYATTAM en 1980, 1987, 2003, et en organisant pour la première fois des « grandes nuits épiques », ou des « Cycles musicaux hors normes », tels : les 24 HEURES DU RAGA en 1985 à l’Odéon, et en 2000 au Théâtre du Soleil/Cartoucherie en célébration du Nouveau Millénaire, la Grande Nuit Carnatique en 2011 et la Nuit de Kathakali en 2015.le_centre_mandapa

De 1980 à 2005, son  festival annuel SOLOS SANS FRONTIERES a accueilli sur la petite scène du Mandapa une foultitude de danseurs et chorégraphes dans des créations puisant aux sources ethniques du mouvement. Depuis 1985, son cycle Le Tour du Conte en 80 Mondes sur les traditions orales offre chaque année une programmation de contes et légendes de toutes cultures, élargie à des spectacles destinés au Jeune Public divertissants et éducatifs de toutes techniques accueillant chaque année des milliers d’enfants des écoles, collèges, centres de loisirs.

Isabelle Anna 2L’école de danses de l’Inde du Mandapa a acquis au fil des ans une solide réputation pour sa rigueur et son respect des traditions. Des danseuses professionnelles qui y ont été formées.

Parmi ses réalisations discographiques de musiques de l’Inde, le Mandapa a collaboré avec Arion, Auvidis et Ocora. Sa production des « 24 Chants du Gita Govinda » (Auvidis) a obtenu le Grand Prix du Disque en 1992. En 1994, le Prix CID-UNESCO a été décerné, pour leur film sur le KUTIYATTAM, à ses fondateurs dont les travaux ont contribué à ce que le Kutiyattam soit classé par l’UNESCO au « Patrimoine Mondial Immatériel » en 2001.

Depuis sa création, le Centre Mandapa a œuvré à la sauvegarde de formes dramatiques ou musicales rares et souvent inconnues ou inexplorées.

Il se définit comme une plate-forme ouverte sur les arts du spectacle du monde, et un lieu permanent de découvertes.