Le garçon à la peau bleue – dès 7 ans – Vacances de Noel

Du 18 au 26 décembre 2014

garçon à la peau bleue-carré

Conte, masques et musique

Inde

Les Contes du Turpial, Marcela Obregon et Marcelo Milchberg

A partir de 7 ans

Durée 1h05

 

« Asuman, un vieux conteur indien, a transmis les histoires dont il est le dépositaire, à une femme, qu’il baptisera du prénom indien d’Amshula. Aujourd’hui, Amshula et son musicien, racontent sur les routes de France l’une des plus belles histoires léguées par Asuman, celle du Garçon à la peau bleue. »

 

LE CONTE

Il était une fois, Kamsa, le roi de Matura , qui était injuste envers son peuple et faisait sombrer son pays dans le chaos. Les dieux, avec Ganesha à leur tête, décidèrent de faire naitre dans le ventre de la sœur de Kamsa un enfant divin, capable d’en finir avec la tyrannie de ce roi et de devenir Empereur de l’Inde. Ce héros est le garçon à la peau bleue. Dès son enfance, il est doué en matière de bêtise, dès son adolescence, il combat contre le serpent à sept têtes, puis, devenu jeune homme, il charme les jeunes filles et tombe amoureux de Radha. Il va aussi se révolter contre les injustices de Kamsa. Il va vaincre tous les pièges que celui-ci va lui tendre, même celui qui le jette dans le pays de l’Oubli, d’où il reviendra renforcé et prêt à combattre le tyran.

La guerre entre Krishna et Kamsa est sans merci. Les dieux y assistent et l’influencent. Elle ressemble au cri du monde avec ses malheurs et ses bonheurs, ses amours et ses haines, ses joies et ses peines. Elle fait du bruit, produit des sons. C’est une musique plurielle dure et ténue, riche et pauvre. Dans le mariage le plus subtil entre les mots de la conteuse et les notes du musicien, le spectacle surgira, installé sur deux chaises, au cœur d’une forêt de masques représentant les divers personnages du conte. Les flutes de Marcelo parlent, les mots de Marcela chantent.

 

LES ARTISTES / LA COMPAGNIE

Mise en scène de François Kergourlay

Marcela Obregon, Comédienne : d’origine chilienne, elle s’est formée au Conservatoire Régional de Rennes et à l’école internationale Jacques Lecoq.

Elle est co-fondatrice de la compagnie Les Turpials, où elle joue dans plusieurs pièces. Elle est également co-fondatrice avec le musicien Marcelo Milchberg de la compagnie Les Contes du Turpial, où ils explorent les rapports entre le conte, la narration et la musique. De cette recherche et de la collaboration avec trois metteurs en scène (Mariana Araoz, Alicia Bustamante et Christophe Patty) sont nés quatre spectacles : Le voleur du soleil, Contes Caraïbes, Flor de Bahia et L’Arbre aux Mille Fruits.

Elle enseigne le théâtre depuis 1996 à l’Ecole Claude Mathieu (Paris).

Marcelo Milchberg, musicien : né à Buenos Aires (Argentine) en 1964. Flutiste diplômé des conservatoires de Grenoble et d’Utrecht.

Il joue au sein de formations très diverses telles que La Réjouissance (musique baroque) et Lachrimae Consort (musiques anciennes) et E Logo Ali (musique brésilienne). Il s’intéresse aussi bien aux répertoires classiques qu’aux musiques traditionnelles ou populaires, ainsi qu’à la création contemporaine.

Il a réalisé et interprété la musique de nombreux spectacles, et travaille avec Marcela Obregon pour Les Contes du Turpial. Son œuvre, Algunos lugares 1 a remporté, en décembre 2013, le Concours International de Composition « ARS is 75 » organisé par l’American Recorder Society aux Etats-Unis.

Marcelo est également intervenant au  Musée de la Musique. Titulaire du Certificat d’Aptitudes, il enseigne la flute à bec au Conservatoire Municipal Agrée de Musique de Verrières-le-buisson (91).

La compagnie Les contes du Turpial : Créée en 1989 par Mariana Araoz et Marcela Obregon, puis rejointe par le musicien Marcelo Milchberg, l’illustrateur Pat Bonjour et le metteur en scène Alicia Bustamante. Le comédien et metteur en scène Christophe Patty participe aussi à de nombreux projets de la Compagnie. Ils présentent des spectacles le plus souvent autour de l’Amérique Latine. Ils jouent dans de nombreuses médiathèques, écoles, salles de spectacle (théâtre de l’Epée de Bois à la Cartoucherie, Théâtre d’Ivry Antoine Vitez, L’Avant–‐Seine de Colombes, Le Hublot de Colombes, Théâtre de Nesle).

Ils ont également travaillé en partenariat avec la Compagnie Collectif Masque pour le festival Mai des Masques 2011 (théâtre de L’épée de bois).

Marta Cicionesi, masques et costumes : d’origine italienne, elle a vécu plus de vingt ans en Inde, maintenant elle réside et travaille en Suède. Scénographe et costumière de théâtre, de danse et d’opéra, elle a réalisé plus de soixante productions en Suède, Italie, France, Inde et Etats Unis.
Elle s’est intéressée aux masques du théâtre Nô, aux masques de la tragédie grecque et pour ce spectacle elle propose dix masques en s’inspirant du style sculptural des temples du Tamil Nadu, où elle a passé toute sa jeunesse. C’est elle qui a proposé à la Compagnie Les Contes du Turpial de créer ce spectacle à partir de certains épisodes de la vie de Krishna.

TARIFS

Adultes 10€ – Enfants 7€ – groupes (à partir de 10 enfants) 4€ par enfant

Réservation fortement conseillée

 

DATES ET HORAIRES

Représentations scolaires (ouvertes également au public individuel) :

jeudi 18/12 à 10h et à 14h

vendredi 19 à 10h

Tout public : dimanche 21/12 à 18h (suivi d’une rencontre avec les artistes),

lundi 22 décembre à 10h30 et à 14h30 (DERNIÈRES PLACES)

mardi 23 décembre à 10h30 et à 14h30

vendredi 26 décembre à 10h30 et à 14h30

Relâche les 24 et 25 décembre